N'oubliez pas de faire vos présentations (Rp & IRL) sur le forum général et de demander l'adhésion au groupe de l'équipe à laquelle vous appartenez afin d'accéder à tous les contenus Smile

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mar 14 Juin - 14:09
Quelques secondes après leur départ, Nyktophylax remarqua le vide laissé par la chute du vieux briscard. Il soupira.

"Je vous laisse partir devant, Madame Von Grössbaf. Je vais récupérer notre ami et je vous rejoins."


Le vicomte dérapa et tourna casaque dans un tourbillon de poudreuse. Il ne lui fallut que peu de temps pour rejoindre le maître d'armes.

"Je pense que nous aurons plus vite fait si vous montez sur mon dos", fit-il au Voïvode.
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Dans un taverne crasseuse
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mer 15 Juin - 4:30
Ytka continua à avancer en boitillant. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi le capitaine l'avait frappé : après tout si les autres montaient des chevaux, elle pouvait bien monter son cochon :
Il était à elle.
Elle se rappelait encore comment le jour où elle avait demandé à une roturière au hasard ou trouver des vampires a oxime, elle avait rit, baragouinée un truc en hongrois (Pour une raison échappant à la logique élémentaire Ytka parlait le hongrois aussi bien que sa langue natale, mais par contre, elle le comprenait qu'à moitié. (Remarque pour le comprendre, il aurait fallu qu'elle écoute les gens au lieu tenter de deviner combien de raisins sec ils pouvaient faire entrer dans leurs narines(au moins 5 pour la roturière en question.)))
Et donc, cette roturière lui avait désigné un attroupement de soldats, elle s’était présentée devant eux les mains dans les poches de son jogging crasseux et avait immédiatement été promus au plus beau et prestigieux des postes :
La garde du cochon.
Ils l'avaient respectueusement jeté dans le fumier en lui ordonnant de le nourrir, et quand elle allait dialoguer avec le petit peuple, ils lui disaient toujours « fait pas chier grognasse et va voir ton cochon ». (Ce devait être une formule de politesse hongroise.)
Quoi qu'il en soit ils disaient « son » cochon, donc c’était le sien.
Ytka avait eu du mal à retenir sa joie d’être en contact avec l'animal sacrés (elle l'avait appelé Hector), celui qui fournissait les divines et merveilleuses Saucisse de Francfort (elle le savait, il y avait un cochon dessiné sur les emballages) mais elle n’arrivait pas a comprendre par ou la saucisse sortait.
Peu être qu'ils pondaient qu'a certaine période, ou que seul certains pouvaient ou bien, ils le faisaient seulement qu'a la pleine lune ?
L'animal ne semblait pas prêt a lui révéler son secret et elle avait beau essayer de le traire impossible de lui faire produire de la bière.
Elle vit du coin de l’œil une silhouette qui les observait au loin, mais ne lui prêta pas attention, préférant réfléchir à son problème de ponte. Après tout, elle n’était pas là pour faire le guet.
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Exoria
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mer 15 Juin - 15:05
Elle nota du coin de l’œil la chute de Voïvode et acquiesça en direction du Fossoyeur, avant d'éperonner de plus belle Valerian. La neige et le vent sifflaient dans ses oreilles effilées au fur et à mesure qu'elle s'engageait de nouveau dans le Val des Os, nom que lui avaient complaisamment donné les habitants de la région pour aller de pair avec leur comtesse. Elle en souriait toujours même après que des siècles de chasse dans les Carpates ne lui ai pas fait paver la route de squelettes. Bien qu'intransigeante en son comté et dotée d'un appétit peu commun, Mila savait être mesurée et ne décimait pas la population du județ, qu'elle ne traitait en aucun cas comme du bétail et fréquentait de temps à autres aux foires et pour l'exercice de la justice.
Pour le moment, Dragomir la talonnait sur son frison. Environ une demi-heure plus tard, ils arrivaient non loin de Poenari. Mila freina des quatre fers quand elle aperçut (bien avant son homme de main malgré le jour qui couvait) une longue colonne d'hommes qui progressait de l'autre côté de la vallée en face, à bien des lieues toutefois du domaine. Mais qui arriverait en premier ?
Elle remarqua en quelques secondes l'état de fatigue des soldats, certainement dû à une marche forcée, et au froid inhabituel pour des hommes de l'Ouest, et elle enragea quand elle vit des paysans de ses propres terres, dont elle ne pouvait toutefois pas juger de leurs présence et motivation dans ce triste cortège. Ses ongles longs et effilés s'allongèrent de quelques centimètres, et ses yeux reluisirent d'un éclat froid, signe d'une colère latente. Elle fit volte-face vers Dragomir qui connaissait ce regard et avait l'air plus concentré que jamais, quand elle reporta sa vue vers la droite, ou elle avait cru voir quelque chose, ou quelqu'un...

- Qui que tu sois, tu peux te découvrir, les arbres ne te protègeront pas indéfiniment...
Messages : 167
Date d'inscription : 16/07/2015
Localisation : Pourfendant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Jeu 16 Juin - 2:03
Voïvode sauta promptement sur le dos de son camarade, marmonnant quelque chose en vieux Transylvanien à propos du verglas et des chevaux mal dressé.
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 11/08/2015
Localisation : Un grand château démoniaque au milieu du désert
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Jeu 16 Juin - 11:06
Elazred s’avança hors du couvert de la forêt, inutile, en effet, de faire durer davantage cette mascarade. Il avisa rapidement du groupe, qu'il pouvait bien mieux discerner à présent : ils avaient l'air relativement sympathiques, mais semblaient être de bons combattants, ce qui l'intéressait avant tout.

-Bien, comme vous le voyez, une bande de brutes vient pour raser vous terres et nous abattre, contaminés que nous sommes. J'aime bien l'idée, mais leurs méthodes sont bien trop barbares, de mon temps on savait comment faire ça avec classe.  Je vous propose mon aide, du moins pour un temps, mais je vous demanderai en retour un duel singulier lorsque nous en auront fini. Sachez juste que je ne suis pas du genre à abattre mes congénères dans le dos, mais je comprendrais votre méfiance. Cela-vous convient-il ?


Dernière édition par Elazred Inthôr le Mar 21 Juin - 16:30, édité 1 fois (Raison : Effectivement j'ai pas respecté de nombreux trucs.)
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mar 21 Juin - 14:50
Le Fossoyeur, chargé de son compagnon, arriva bientôt en vue de la Vicomtesse et de son servant. Ils avaient  été rejoints par un combattant à l'air dangereux, quoiqu'amical. Nyktophylax n'avait pas exactement entendu ce que l'étranger avait dit mais décida qu'il s'en occuperait plus tard après avoir avisé la colonne de cavaliers plus bas. Il déposa le Voïvode et prit la parole.

"Je crains qu'il ne nous faille faire connaissance plus tard, messire. Un certain nombre d'invités surprise un peu plus remuants que vous semblent demander notre attention."

Son regard se tourna vers la maîtresse de Poenari.

"Ils sont peut-être un peu trop nombreux pour que nous les attaquions sans la protection de vos murs. Voulez-vous que je les fasse patienter le temps que vous finissiez de préparer la réception comme il se doit ?"
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Exoria
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Lun 17 Oct - 21:49
Si la proposition du nouveau venu lui fit hausser un sourcil d’intérêt, celle de Nyktophylax lui arracha un sourire carnassier et un éclat d'amusement.

- J'accepte volontiers votre aide, et d'autant plus votre défi, étranger. Si le temps nous était donné je descendrais bien de là pour vous serrer la main, mais j'aimerais en premier lieu connaître votre nom. C'est la moindre des choses ce me semble...

Elle fit pivoter son destrier vers le Fossoyeur et acquiesça du chef à sa généreuse stratégie.

- Je me doute que c'est pour vous un grand sacrifice que d'aller occuper nos hôtes le temps de préparer les amuse-gueules, mais soyez assuré que les festivités vaudront le détour. Cher Voïvode, souhaitez-vous profiter de la croupe de Valerian pour vous joindre aux préparatifs ? Nous avons beaucoup de monde à nourrir. Quant à vous, intrigant inconnu, vous pouvez toujours louer celle de Dragomir. Enfin celle de son cheval.



Pour des raisons évidentes, si Elazred ne poste plus de ce côté, bah on fera comme si de rien ne s'était passé hein, il sera reparti dans les fourrés comme un pleutre xD
Messages : 167
Date d'inscription : 16/07/2015
Localisation : Pourfendant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mar 18 Oct - 0:25
-Vous voulez vrâiment que je choisisse êntre môrt cerrrtaine et cheval?


Mine de rien, le vampire semblait hésitant...
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Dim 30 Oct - 23:25
"Bon, pendant que vous vous décidez, je vais m'échauffer avec nos invités. Je vous donne jusqu'à la nuit, le temps d'en tuer quelques -uns et d'épuiser leurs chevaux. Je devrais être rentré avant eux, sauf si je meurs... Encore."


Le Fossoyeur tira sa deuxième grande épée, Dure Mandale, avec un sourire, et bondit silencieusement à l'arrière de la colonne. Une fois arrivé en contrebas, il saisit vivement un paysan par le pantalon, et, tournant sur lui même, l'envoya s'écraser sur le cavalier de tête. Pendant que ses adversaires effarés regardaient les chevaliers courir à l'aide de leur chef dorénavant planté dans une épaisseur certaine de neige, il découpa nonchalamment deux autres mortels. Puis, un chevalier interrogea à la volée :

"Qui a lancé un gueux sur messire de Morneval ?"


Les têtes se retournèrent petit à petit, jusqu'à tomber sur le grand mantelé qui se remettait en garde.

"C'est moi, pourquoi, il lui en faut un deuxième ? Ou alors il les préfère en morceaux ?"
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 10/11/2015
Localisation : Dans un taverne crasseuse
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mer 2 Nov - 2:24
Ytka était tranquillement en train d'essayer de traire son cochon (elle lui avait donné de l'orge à manger, puis en attendait qu ca fermente elle le massait avec du malt) Un fanasin passa à coté d'elle. Bon en fait il se prit les pieds dans un seau et s’écrasa sur elle. 
La gardienne de cochon le repoussa vite fait, quelle impératrice serait elle si elle se mettait à rouler dans le foin avec le premier plouc venu ?
- Arr ! Que ce passe il manant ! Ne vois-tu pas que je tente de traire le divin cochon !
- Hey la folle ! Part de là ! Ils sont tarés, il y a un géant, il a butté des pignouf du coin et Bèbèr ! C'est un vrais boucher il faut se casser !

Il se releva précipitamment et s'enfuit à toutes jambes. Ytka eut un sourire attendri, ha, il se sentait indigne d’être trop prés d'elle et n'assumait pas cet irrépressible élan d'affection pour son impératrice. Elle aimait ces moments ou elle pouvait sentir la force de l'amour que son peuple lui portait.
Puis elle eut une illumination et elle réalisa (Après un temps d’adaptation, bin oui une illumination ça surprend un peu quand on n'a pas l'habitude) Qu'il avait dit boucherie, et c'est bien les bouchers qui vendaient les saucisses !
À défaut de trouver la bière elle pouvait lui demander comment et quand récolter la précieuse mangeaille.
- Viens Hector, il faut aller à la boucherie!
L'animal leva vers elle son groin barbouillé d'orge et la regarda d'un air perplexe.
- Hector, ne fait pas l'enfant, on en déjà discuté : Tu dois sortir un peu de cet enclos, voir du monde... À rester tout le temps vautré dans le même tas de fumier tu vas finir par te morfondre. Tu n'as pas de famille ou d'ami à qui aller rendre visite ?
Elle était sérieuse la grognasse ?
Elle avait négligemment mangé Ginette, sa sœur, dans un sandwich la veille
- Viens on va aller voir le boucher, il te fera pondent des saucisses !
Elle était sérieuse.
C'est dommage, aussi conne qu'elle soit c’était la première fois qu'une personne lui faisait des massages et donnait de l'orge avec des rillettes (il n'avait jamais été en bon terme avec Ginette).
Mais bon, le boucher quoi... Une fois la porte ouverte il s’enfuit à toute patte dans la neige.
Libéré, délivré ! Le froid serait le prix de sa liberté !

Ytka regarda le cochon partir sans comprendre. Ici il n'y avait que les bois, le boucher était de l'autre côté. Puis elle se dit qu'Hector devait avoir un rendez-vous urgent et elle partit seule du coté de la boucherie
Messages : 167
Date d'inscription : 16/07/2015
Localisation : Pourfendant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mer 2 Nov - 11:06
Si certains fantassins avaient mal vécu le premier contact avec le vampire et que plusieurs gisaient déjà au sol, la tâche devenait bien moins aisée pour le fossoyeur d'Uberwald. Non seulement les hommes d'armes prenait désormais soin de ne pas l'approcher de trop prêt, mais les plus braves des chevaliers, passé la première stupeur s'était joins au combat, et leurs attaques de passages à la hache et à l'épée, appuyé par l'inertie de leurs montures aurait tôt fait de décapiter le seigneur nocturne s'il n'y prenait pas garde.

Morneval, à peine remonté, était occupé à rallier son monde. En chef de guerre avisé, il savait que cette escarmouche n'était qu'un prélude et n'allait pas laisser les paysans et les suivants en profiter pour s'enfuir.

Pendant ce temps, le combat faisait rage. Les hommes d'armes tentaient de contenir Nyktophylax à l'aide d'armes d'hast et de boucliers, Temporisant pour en faire une cible plus facile pour les Chevaliers qui le chargeait à tour de rôle.
Tous portaient de lourds gambisons et de larges cicatrices qui semblait crier qu'ils en avaient vu d'autre. Mais la principale menace restait montée. Les chevaliers, protégés par d'épaisse armures de plaques et propulsé par de puissant chevaux étaient des adversaires redoutables...
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Lun 21 Nov - 19:21
Nyktophylax avisa les lances, et les chevaliers qui se préparaient pour une nouvelle charge. Les fantassins n'avaient pas l'air de vouloir se jeter sur lui ; il ne faisaient que le tenir là où leurs seigneurs pourraient frapper. Le Fossoyeur prit une grande inspiration et fit tournoyer sa grande épée, brisant les lances de la plupart des fantassins. L'un d'entre eux, ayant réussi à soustraire son arme au coup, tenta d'épingler le Vicomte. Celui-ci esquiva le coup et attrapa le fer de son ennemi, et utilisa son élan pour le projeter sur le cavalier le plus proche. Le temps ainsi gagné lui permit de briser la formation des fantassins en se jetant sur eux. Les chevaliers tentèrent de charger dans le tas, mais le Seigneur de la nuit avait beau jeu de profiter de la foule de leurs serviteurs.

Le carnage continua ainsi un petit moment, jusqu'à ce que le Fossoyeur entendît un sifflement.

"Quoi ?"


Il leva la tête.

" Ὧ κύνου... "


Crac.


Un peu auparavant, plus loin dans la forêt, le seigneur de Moreval, trempé mais écarlate, fumant et fulminant, hurlait sur ses ingénieurs.

"Mais monseigneur, nos hommes..."


"Je me fous d'eux comme de ma première messe ! Ils vont tous mourir si vous n'écrabouillez pas cette hérésie ambulante, de toutes façons, donc finissez de monter ce trébuchet, qu'on en finisse."


Ce qui fut fait avec diligence. Morneval put constater avec satisfaction que la peur, qu'elle provienne du Fossoyeur ou de lui-même, faisait des merveilles sur la précision des servants de l'arme de siège.

"Du premier coup. Félicitations."
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Exoria
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mar 21 Fév - 14:16
Voyant Voïvode tiraillé puis résolument attiré par la bataille quand les premiers fracas se firent entendre, la Sombre-Dame éperonna Valerian comme une démone et fila vers sa demeure. La pente une fois remontée elle sauta à bas du destrier, le laissant seul à l'écurie, et monta quatre à quatre les milles marches du château, s'esclaffant comme une aliénée quand elle constata que de sévères nuages faisaient leur retour, conférant un avantage aux non-morts. Le crépuscule ne tarderait pas, et une traînée sanglante se faisait voir dans le ciel derrière les montagnes noires, présage du festin à venir.
Mila fit claquer d'une force surhumaine les lourds battants des portes principales et sautilla gaiement jusqu'à la grande salle, où elle alluma à l'aide de son Igor les centaines de chandelles et dressa une table de banquet...sans couverts, mais avec beaucoup de serviettes. Elle leva ses yeux d'ambre assoiffés sur les voûtes et sourit avec attendrissement à la vue des dizaines de chauves-souris qui y dormaient. Elle s'accorda encore un regard sur l'immense vitrail représentant le dragon rouge des Draculae, avant d'aller allègrement préparer, toujours avec Igor qui grognait un peu, des chaudrons d'eau bouillante pour les mâchicoulis. Elle pensa à user de nécromancie pour poster des archers squelettes sur les tours, mais hésita en se souvenant qu'elle avait un peu raté Igor et était débutante... "Prea rău !" se dit-elle, et puis ce n'étaient que les corps de ses victimes, qu'elle respectait tout de même, mais là il y avait urgence. Les escaliers en colimaçon menant aux niveaux inférieurs se firent engloutir sous ses bottes ferrées, ne voyant rien venir car aucun flambeau n'éclairait l'obscurité qui régnait là, à part dans le corridor menant à la chambre. Elle passa devant la cave et pensa qu'il faudra faire monter quelques grands crus pour ce soir, il lui semblait qu'elle avait quelques bouteilles de sang de haut-elfe, un tonneau du dernier Shah qu'elle avait saigné (bien rouge, un peu épicé, très goûteux) et quelques pièces rares comme de l'archevêque. Son pas félin la mena jusqu'à la salle d'enchantements, qu'elle ouvrit d'un baiser donné au crâne qui gardait la porte. 

Elle en sortit une heure plus tard, du sang jusqu'aux coudes et grisée. Elle observa une douzaine de squelettes monter les marches pour aller s'équiper et fut satisfaite, bien qu'il manquât des os à certains. Avant de les rejoindre, elle alla chercher des jouets dans la salle de torture, elle bien éclairée, ignorant les supplications de la captive du moment, à qui elle se contenta d'envoyer un baiser de la paume de la main. Mila hésita devant son attirail ludique... et opta pour le fouet de vertèbres, de loin son favori. Elle prit également une petite arbalète à une main dont les carreaux avaient un revêtement d'argent, des fois que les occidentaux aurait ramené la caninerie lourde. Un dernier crochet à l'armurerie l'équipa de spallières en crânes et d'une plastron de côtes, seule vêture la couvrant sans compter ses chausses de cuir et ses bottes.
Enfin elle repassa par les portes toujours grandes ouvertes et mourut de plaisir devant la nuit tombée. Elle alla au haut d'une tour où se trouvaient deux guerriers squelettes, hissa l'étendard des Vicomtes, laissant le sien propre en berne.
Observant la bataille en contrebas, elle constata l'avancée des chevaliers et commanda aux archers d'armer. Déployant finalement de grandes ailes de chauve-souris, elle cria telle une furie, le son suraigu et diabolique faisant paniquer les chevaux ennemis :

- Sang pur, et sans merciiii ! 

Espérant attirer des renforts avant de s'élancer dans les cieux pour fondre sur les gueux.
Messages : 167
Date d'inscription : 16/07/2015
Localisation : Pourfendant
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mer 22 Fév - 2:43
Juste à coté d'elle, suspendu à l'envers à une poutre, une chauve sourit s'évanouit dans un nuage de fumée pour laisser place à un Voïvode, le doigt levé et la bouche ouverte.

"Milâ, je peense quê... Dvorak, trrop târd!"

Le vampire sauta à son tour le rempart derrière la châtelaine, à l'armure d'os et au sombres ailes, reprenant dans sa chute l'allure d'un petit mammifère volant battant frénétiquement des ailes.

Il faut dire que le vieux buveur de sang, après avoir pris la porte du château sur le museau quand Mila, qu'il avait finalement décidé de suivre dans sa forme aérienne, l'avait claqué, était rentré par une fenêtre et n'avais eu de cesse de retrouver la propriétaire des lieux.
Ignorant les parfum capiteux qui émanaient de la cave, il était monté d'abord sur les remparts qu'il avait trouvé vide. Passant devant la salle aux enchantements qu'il négligea il s'était ensuite rendu au cuisine pour croiser un Igor indiquant que sa maitresse était sans doute remonté.
Il se rendit à nouveau sur les remparts mais ne l'y trouva pas malgré un tour complet de l'enceinte et des tourelles. Décidé à redescendre, il fut bousculé par un groupe de squelettes mal embouchés qui montaient. Avisant la porte de la salle d'enchantement entrouverte, il visita la pièce mais n'y trouva que les traces d'un rituel terminé. Du bruit dans les escaliers le ramenèrent en leur sein, mais ne sachant si les pas entendus montait ou descendait, il opta pour le second choix et aboutit dans une salle de torture fort bien enchalandée. Renseigné par la captive des lieux, il retourna pour la troisième fois sur les remparts, empruntant les escaliers sous forme de chauve souris pour aller plus vite, mais aussi pour dissimuler l'empourprement de ses joues, dût, non au sang de la captive comme on l'eu pu croire, mais à la tenue de cette dernière.

Hors donc, après avoir échoué à interpellé Mila enfin retrouvé le Voïvode se lança à sa suite. Les deux vampires furent accueillis par une volée de traits en provenance des rangs adversaires...
avatar
Admin
Messages : 326
Date d'inscription : 22/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

le Mar 7 Mar - 16:08
Les clameurs de la bataille s'étaient déjà éloignées lorsque Lucinda parvint, grisée par l'odeur surprenante du sang sur la neige - elle qui ne l'avait connu, jusqu'alors, qu'altérée par le sel et le soleil qui semblait faire en un instant de toute blessure, une charogne -, sur les lieux où s'était livrée la première bataille. Le carnage n'était point sans l'émouvoir ; elle reconnut, dans l'oeuvre de l'immense vampire - dont elle ignorait encore qu'il existât -, une sensibilité artistique particulière qui la projeta un instant en enfance. Ah, quelle insouciance elle avait alors, quand elle s'extasiait devant les carcasses chitineuses de gras insectes broyés sous les sabots des chamelons... Elle comprenait déjà, enfant, quelle beauté contenait l'éphémère de la vie qu'en un instant, le souffle le plus doux pouvait anéantir.

Enfin, le souffle le plus doux ; quand elle perçut, au milieu des projectiles épars - qu'ils fussent de pierre ou de chair -, la carcasse superbe de Nyktophylax comme une fleur s'épanouir, elle comprit qu'en l'occurrence, le souffle était tempête, que dis-je, il était siphon, cyclone - ou quelque autre cataclysme qui fût muni de pieds, de poings et de lames immenses.

"Quel bel autoportrait, songea-t-elle à voix haute. On peut dire que l'artiste, sa signature prend très à coeur".

Ce disant, elle admirait la troublante similitude entre le cadavre écrabouillé du Fossoyeur et le dégradé déstructuré de son oeuvre. Un fin connaisseur, assurément.

"Gnerchi", répondit une voix.

Surprise, Lucinda baissa soudain la tête, jetant par-dessus ses lunettes aux verres teintés un regard perplexe.

"Vous disiez ?"

"Gnn.... Merchi", parvint à articuler la bouillie écarlate. "C'est très aimable".

L'adolescente regardait, dubitative et un peu déçue, le tableau impressionniste prendre un tournant plus figuratif.

"Eh bien, pour de l'art éphémère..." Elle soupira. "Et vous êtes ?"
Contenu sponsorisé

Re: [RP] - Assaut latent dans les Carpates

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum